logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
[contact-form-7 id="104"]
 

L’hypnose et l’enfant, pourquoi, comment ça marche ?

L’hypnose et l’enfant, pourquoi, comment ça marche ?

L’hypnothérapie chez l’enfant peut être utilisée pour le traitement de l’anxiété, des peurs et des phobies, pour réduire la douleur et le stress, pour le renforcement précoce de la confiance en soi, soulager la dépression, gérer une perte de poids et même améliorer les performances physiques ou intellectuelles.

Avec l’hypnose, votre enfant va apprendre à détourner son attention de ce qui le gêne pour la concentrer sur des choses positives.

Ce qui est surprenant, c’est la facilité des enfants à rentrer dans l’hypnose. Il est toutefois indispensable que l’enfant ait une réelle envie d’aller mieux. Il devra rester calme pendant un moment. Les jeunes  hyperactifs ont ainsi souvent besoin de séances plus courtes mais plus fréquentes. La première séance est nécessaire pour prendre  contact avec l’enfant, cibler son mal-être et connaître l’histoire de la famille. La seconde séance se déroule sans le parent, et un conte thérapeutique lui sera raconté pendant qu’il est en état modifié de conscience. L’hypnothérapeute commence à lui apprendre aussi à retrouver cet état de conscience modifiée par lui-même, pour retourner facilement dans son monde intérieur et réactiver  ses capacités. Compter environ deux séances pour qu’il arrive à pratiquer l’autohypnose.

Contrairement aux idées reçues, l’état hypnotique ne fait pas perdre le contrôle.

Durant la séance, l’enfant est bien éveillé. Il peut jouer, parler tout en se trouvant dans un état de conscience modifiée, et certaines transes sont très énergiques.

  •   L’hypnose n’est pas un état de sommeil.
  •   L’hypnose met tous les sens — toucher, ouïe, vue, odorat, audition — en éveil et procure une perception élargie. Alors que la plupart du temps, la perception de l’environnement se fait principalement par la vue et l’audition.
  •   L’hypnothérapie chez l’enfant peut être utilisée pour le traitement de l’anxiété, des peurs et des phobies, pour réduire la douleur et le stress, pour le renforcement précoce de la confiance en soi, soulager la dépression, gérer une perte de poids, une séparation des parent et même améliorer les performances physiques ou intellectuelles. Elle est aussi utilisée pour l’enurésie (pipi au lit). Le manque de confiance en soi peut paralyser un enfant dans ses apprentissages. Il a du mal avec la lecture ? Sa difficulté est augmentée par sa peur de l’échec et du regard des autres. Pourtant, il sait faire plein d’autres choses : du vélo, nager, des Lego…
  •   Pendant la séance d’hypnose, l’enfant est ramené à des situations d’apprentissages positives. Cela va l’aider à faire émerger une solution et à renforcer sa confiance en lui.

Son efficacité dans le domaine de la douleur a été évaluée grâce à des travaux de recherches en imagerie médicale.

Le nombre et l’intensité des crises diminuent de façon significative chez les enfants migraineux traités par hypnose.
L’enfant diabétique apprendra à endormir sa peau avant de faire une piqure d’insuline…
Des études ont montré que les enfants qui ont vécu des séances d’ hypnothérapie sont plus confiants, ils ont une meilleure estime d’eux, un stress réduit. Les enfants sont aussi capables de se débarrasser, grâce à l’hypnose, de leurs émotions négatives qui affectent leurs capacités scolaires ou leurs interactions sociales.